Le 2ème REP est l'héritier direct du 2ème bataillon étranger de parachutistes.

Le 2ème REP est l'héritier direct du 2ème bataillon étranger de parachutistes. Mais en qualité de seule unité parachutiste de la Légion étrangère encore en activité, le 2ème REP est également l'héritier de toutes les unités paras Légion d'Indochine et d'Algérie, soit de la compagnie parachutiste du 3ème régiment étranger d'infanterie, précurseur en la matière, des 1er , 2ème et 3ème Bataillons étrangers de Parachutistes d'Indochine et du 1er Régiment étranger de Parachutistes d'Algérie.

Le 2ème BEP voit le jour à Sétif en 1948. Dès le début de 1949, ce bataillon est engagé en Indochine où il se couvre de gloire ; il y restera jusqu'en 1955, date à laquelle il s'embarque pour l'Algérie après avoir reçu la fourragère aux couleurs de la Légion d'honneur. C'est à cette même époque qu'il se réorganise pour adopter une structure régimentaire et devenir le 2ème REP. Depuis sa création, le 2ème REP a toujours été à la pointe des engagements de l'armée française, comme l'indique la liste des opérations auxquelles le régiment a participé (Indochine, Algérie, Kolwezi, Tchad, Liban, Gabon, Golfe, Somalie, Rwanda, Djibouti, Bosnie, RCA, Brazzaville, Bosnie, Kosovo, Côte d'Ivoire,Afghanistan,Mali.

-



-

opex

opex

Infos 2 éme REP

Infos  2 éme REP
REP INFOS 01.2016

14 mai 2016

Cérémonie au Carré Militaire de Calvi


Dans le cadre des cérémonies du 153e anniversaire du combat de Camerone, les militaires du 2e REP de Calvi et les anciens ont rendu hommage en fin d'après-midi à leurs collègues disparus


  Moment de grande émotion ce mercredi à 18 h 30, au Carré Militaire de Calvi où militaires du 2e REP, anciens légionnaires et familles se sont retrouvés pour rendre hommage aux soldats qui ont perdu leur vie. 
Ce rendez-vous, traditionnel, qui précède les cérémonies du combat de Camerone, dont on commémorera samedi le 153 ème anniversaire, est l'occasion pour tous de se retrouver dans le recueillement et pour avoir une pensée pour ceux qui sont morts en service commandé comme, par exemple, ceux qui ont perdu la vie dans la tragédie du Mont Garbi à Djibouti ou encore sur d'autres théâtre d'opérations. Certains, morts dans d'autres circonstances  ont souhaité  être enterrés auprès de leurs frères d'armes, comme ce sera le cas dans les prochains jours pour  Michael Mc CULLIN décédé en février dernier dans son pays d'origine. 

A 18 h 30, aux ordres du colonel Jean-Michel Meunier, chef de corps du 2e REP, le piquet d'honneur présentait les armes, avant que l'aumônier militaire procède à la bénédiction des tombes. 

Le chef de corps et l'adjudant (er) HEER déposaient une gerbe au pied du Monument, avant que ne retentisse la sonnerie aux morts, suivie d'une minute de silence. 
Cérémonie au Carré Militaire de Calvi


Camerone 2016 CALVI 2 ème .R.E.P.


Un Corse, le général Lanata pour présider à Calvi la prise d'armes de Camerone




Général d'Armée aérienne, André Lanata, chef d'Etat-Major de l'armée de l'air, originaire de l'île de Beauté, a présidé samedi matin à Calvi, la prise d'armes commémorant le 153e anniversaire du Combat de Camerone avec à ses côtés le général Eric Bellot des Minière, commandant la 11e Brigade Parachutistes. Les militaires de la base aérienne 126 Ventiseri-Solenzara « Capitaine Preziosi » étaient invités d'honneur de cette cérémonie du souvenir.


Prise d'armes marquant le 153e anniversaire du Combat de Camerone. 
Tout autour de la voie sacrée, les différentes compagnies du 2e REP prenaient place aux côtés de la fanfare du 27ème Bataillon de chasseurs alpins, aux ordres de l'adjudant-chef Moron, ancien du 2e REP, d'une section d'honneur de la BA 126 de Solenzara, d'une section de préparation militaire et des représentants du personnel civil du régiment ainsi que de l'amicale des anciens légionnaires parachutistes. 
Remise de décorations 
Le général d'armée aérienne, André Lanata, chef d'Etat-Major de l'armée de l'air  qui présidait la cérémonie passait ensuite les troupes en revue, avant que le général Eric Bellot des Minières ne prononce l'ordre du jour, à l'issue duquel la fourragère de la Valeur Militaire avec olive, aux couleurs de la Médaille Militaire, ne soit remise au drapeau du régiment et à 4 personnels ayant participé à l'une des opérations ayant justifié une palme sur la Croix de la Valeur Militaire
 
Toujours au cœur de la voie sacrée, la cérémonie se poursuivait avec cette fois une remise de médailles et décorations individuelles: 


Médaille Militaire: Adjudants-chef Jean-Luc Roguet, Jean-Pierre Senie, Sergent-chef Richard Simon, Caporaux-chef Artor Hovi, Nefa Pugibet, Alisson Bispo Longo. 

Ordre National du Mérite:  Colonel  Stéphane Dos Santos. 
Croix de la Valeur Militaire : Sergent Jafari-Esfidvajani, caporal Mantas Saproncikas 
Médaille d'or de la Défense Nationale: Sergent-chef Tony Moutier, Adjudants Alexandre Kolomoets,  Karol Golej 
Un jeune officier lit le récit du Combat de Camerone 
C'est à  un jeune lieutenant, chef de section à la 2e Compagnie que revenait l'honneur de lire le récit du Combat de Camerone. le lieutenant Schmitt vivait à cette occasion son premier Camerone au 2e REP. 
"Le 30 avril 1863, dans le village de Camerone, au Mexique, soixante-trois légionnaires français, sous les ordres du capitaine Jean Danjou, résistent à une armée mexicaine de plus de deux mille hommes. C'est pendant le siège de Puebla que se produit le drame de Camerone. 
Une compagnie de la Légion étrangère,  aux ordres du capitaine Jean Danjou (35 ans), est chargée de protéger  un convoi de ravitaillement de l'armée française quand elle voit surgir des cavaliers juaristes. Après avoir repoussé une première charge, le capitaine se réfugie dans le village abandonné de Camerone (Camaron pour les Mexicains), dans l'État de Veracruz.  
Il se barricade avec ses hommes dans la cour de l'auberge, fermée par de hauts murs, avec l'objectif de retenir assez longtemps l'ennemi pour que le convoi puisse s'éloigner.  
A la suite d'une première démonstration de force des Mexicains - six cent cavaliers et mille quatre cents fantassins -, le colonel Milan, qui les commande, offre la reddition à la Légion étrangère.  
Le capitaine refuse et jure de ne jamais se rendre. Ses hommes font de même. Danjou est bientôt tué en inspectant les positions. Le colonel Milan lance enfin un assaut auquel la Légion résiste héroïquement.  
L'auberge est incendiée et les huit survivants se retranchent dans un hangar où ils tiennent encore plus d'une heure avant d'être faits prisonniers. Ils acceptent de se rendre à condition de conserver leurs armes et que leurs blessés soient soignés, ce qu'acceptent les Mexicains.  
Trois cents Mexicains auront été au total mis hors de combat par les 63 légionnaires mais l'héroïsme de ces derniers n'empêchera pas l'échec final de Napoléon III". 

3 févr. 2016

Mont Garbi 3 Février 1982

Le 2e REP de Calvi commémore la tragédie du Mont Garbi


Il y a 34 ans, le 3 février 1982, la 4 CIE du 2 REP de Calvi, aux ordres du Capitaine Darras est en tournante à Arta à Djibouti. Dans le cadres de ses activités ,elle doit être larguée dans l'Est du pays. En raison de mauvaises condition météorologiques, le Nord Atlas transportant les militaires percute le relief du mont Garbi. Il n'y aura aucun survivant. Les corps des 29 officiers- sous officiers,caporaux et légionnaires seront ramenés à Calvi où ils recevront les honneurs militaires en présence du ministre de la Défense Charles Hernu, des autorités militaires et de nombreux Calvais qui se sont associés à la douleur du Régiment. Une cérémonie commémorative aura lieu cemercredi 3 février à 11h30 au carré militaire de Calvi.



Dépôt de gerbe, sonnerie aux morts et minute de silence 
Le colonel Jean-Michel Meunier, chef de corps du 2e REP et Jean-Toussaint Guglielmacci, conseiller départemental de Calvi-Balagne, adjoint au maire de Calvi et l'adjudant (et) Heer déposaient une gerbe au pied de la stèle. 
C'est un sous-officier de la 4e compagnie qui procédait au récit de l'accident: 

La sonnerie aux morts précédait une minute de silence. 
Parmi les anciens de l'amicale des légionnaires parachutiste, l'adjudant-chef (er) encore très ému se souvient de cette tragédie à jamais ancrée dans sa mémoire: 
" Au moment du drame, j'étais chef du centre d'entraînement commando d'Arta plage. Au dernier moment j'ai laissé ma place de largueur dans l'avion au quartier Maître Gloannec. J'ai été un des premiers à arriver sur les lieux de l'accident. La vision de mes camarades morts était insoutenable". 



_

Bibliothéque

More Majorum

Les anciens

Les anciens
Le légionnaire est un volontaire involontaire, un homme qui se résout à être soldat lorsque sa volonté cède devant un destin plus fort que lui. Il sert son destin, et bien le servir est une obligation personnelle qui ne regardent que lui. Dans la dure discipline il sauve sa liberté d'homme ; il est d'autant plus son propre maître qu'il sert plus, d'autant plus fier qu'il sait combien son service est humble... Chacun combat pour soi, pour quelque chose qu'il a fait personnellement plutôt que pour une raison personnelle... Dans cette troupe internationale, on part d'obligations personnelles entièrement souscrites pour atteindre à l'obligation collective.Partout et toujours, je les ai trouvés pareils à eux même et par conséquent, les meilleurs. Dignes et intrépides sous le feu, ils restent fidèles à la règle d'honneur qui interdit à la légion de courber la tête devant le souffle horrible de la mort

40 ans 2 R.E.P

40 ans 2 R.E.P

Revue de presse

Revue de presse
souvenirs

Opérations

Actu Terre

Géostratégie et Affaires Internationales

Armée de terre

Opérations Extérieures

Mémorial Afghanistan

AFGHANISTAN

AFGHANISTAN
Réorganisation

ECPAD

Ma liste de blogs

Actualités défense

Le journal de la Défense

Les vidéos de ministeredeladefense sur Dailymotion