rep

Le 2ème REP est l'héritier direct du 2ème bataillon étranger de parachutistes.

Le 2ème REP est l'héritier direct du 2ème bataillon étranger de parachutistes. Mais en qualité de seule unité parachutiste de la Légion étrangère encore en activité, le 2ème REP est également l'héritier de toutes les unités paras Légion d'Indochine et d'Algérie, soit de la compagnie parachutiste du 3ème régiment étranger d'infanterie, précurseur en la matière, des 1er , 2ème et 3ème Bataillons étrangers de Parachutistes d'Indochine et du 1er Régiment étranger de Parachutistes d'Algérie.

Le 2ème BEP voit le jour à Sétif en 1948. Dès le début de 1949, ce bataillon est engagé en Indochine où il se couvre de gloire ; il y restera jusqu'en 1955, date à laquelle il s'embarque pour l'Algérie après avoir reçu la fourragère aux couleurs de la Légion d'honneur. C'est à cette même époque qu'il se réorganise pour adopter une structure régimentaire et devenir le 2ème REP. Depuis sa création, le 2ème REP a toujours été à la pointe des engagements de l'armée française, comme l'indique la liste des opérations auxquelles le régiment a participé (Indochine, Algérie, Kolwezi, Tchad, Liban, Gabon, Golfe, Somalie, Rwanda, Djibouti, Bosnie, RCA, Brazzaville, Bosnie, Kosovo, Côte d'Ivoire,Afghanistan,Mali.

-



-

opex

opex

Devenez Membres de La Maison du Légionnaire

Devenez membres de l'association " La Maison du Légionnaire" pour 10 euros par an et recevez votre carte de membre et 2 fois l'an "l'Echos de la Vède "

_

Infos 2 éme REP

Infos  2 éme REP
REP INFOS MAI 2014

5 juin 2015

Adieu aux armes du Gal BOUQUIN

 Adieu aux armes du GCA Alain Bouquin.
  


Le GCA Alain Bouquin, qui a commandé le régiment de 2000 à 2002, puis la Légion étrangère de 2009 à 2011, 
quittera l'uniforme le mardi 02 juin 2015

Biographie

Saint-Cyrien de la promotion général ROLLET, le général BOUQUIN a été affecté après une année à Montpellier, au 4ème Régiment étranger en 1980 puis au 2èmerégiment étranger de parachutistes une année plus tard. Il y occupera successivement jusqu'en 1990 les fonctions de chef de section, d'officier adjoint, de commandant de compagnie puis d'officier traitant au bureau opérations instruction.

Après une année à l'état-major du 3ème corps, il intègre en 1991 l'école nationale supérieure des techniques avancées en tant que stagiaire du brevet technique de l'EMSST. Stagiaire en 1993 de la 107ème promotion du cours supérieur d'état-major, il rejoint un an plus tard, la 2ème promotion du collège interarmées de Défense (CID).

De 1995 à 2000, il sert successivement à l'état major des Armées (EMA) au bureau études puis à l'état-major des forces françaises stationnées à DJIBOUTI en tant que chef de la division opérations.

C'est en 2000 qu'il prend le commandement du 2ème régiment étranger de parachutistes. A l'issue de son temps de commandement, il rejoint le CID en qualité de chef de la cellule de simulation opérationnelle avant d'être auditeur de la 54ème promotion du CHEM et de la 57ème promotion de l'Institut des Hautes études de la Défense Nationale (IHEDN).

Avant de prendre le commandement de la Légion étrangère, le général BOUQUIN était affecté depuis 2005 à l'EMAT où il occupa en dernière année le poste de secrétaire général du conseil des systèmes de forces.

Général de brigade depuis le 1er août 2008, le général commandant la Légion étrangère a effectué de nombreuses opérations extérieures notamment au TCHAD et en République de CENTRAFRIQUE (1984, 1986, 1988 et 1989) ainsi qu'au KOSOVO en 2001.
Il sera promu au grade de général de division le 1er avril 2011 avec maintien dans la fonction.
Il est officier de la Légion d'honneur, officier de l'ordre national du mérite et titulaire entre autres décorations, de la croix de la valeur militaire avec étoile de bronze et de la croix du combattant.

Né en 1958, le général BOUQUIN 



28 avr. 2015

Le 2 REP saute sur la passe de Salvador (Niger)

Barkhane: 90 paras du REP ont sauté sur la passe de Salvador au Nord du NIGER
Entre le 7 et le 13 avril, une opération conjointe a eu lieu dans l'extrême nord du Niger. Objectif: la passe de Salvador, grand carrefour des trafics du Sahel entre la Libye et le Mali.


Un EMT (avec le Chef de Corps) et trois sections de la 1° Cie du 2e REP ont sauté de nuit non loin de la passe.
Les paras ont été rejoints plus tard par des cavaliers français et une trentaine de soldats nigériens, tous venus de la garnison de Madama.
Au total 140 soldats français ont pris part à ce raid qui a permis de saisir des moyens logistiques (vivres, carburants, matériel de communication...).
Voilà ce que dit l'EMA sur son site, sur l'opération du 2e REP :
"Du 7 au 13 avril, dans la région des « trois frontières » au Nord du Niger, la force Barkhane a mené une opération de reconnaissance offensive, lancée par une opération aéroportée sur la passe de Salvador. Les 90 parachutistes infiltrés ont été rejoints par une cinquantaine de militaires français ainsi qu’une trentaine de militaires nigériens en provenance de Madama. Plusieurs plots logistiques ont été découverts (25 fûts d’essence vides, nourriture, etc.) et trois individus capturés par les forces armées nigériennes."
"Nous n'avons pas été au contact de l'adversaire, nous n'avons pas détecté de mouvement dans la zone mais nous avons décelé des points logistiques, avec des fûts d'essence enterrés, de la nourriture et des bidons pleins de matériels divers permettant de soutenir des combattants en transit dans le désert (...).
Des soldats nigériens, héliportés, ont de leur côté arrêté trois "sonnettes", c'est-à-dire des guetteurs du désert agissant vraisemblablement pour le compte de groupes armés", a déclaré le porte-parole, le colonel Jaron.
Commentaires du journaliste de RFI : il décrit les trois prisonniers: "Trois hommes : deux sont très jeunes, un autre aux traits plus durs est assis par terre à l’écart, peut-être le chef. Le groupe était en possession d’une seule kalachnikov et ne l’a pas utilisée. Plus intéressants, les téléphones satellitaires retrouvés ainsi que de puissantes jumelles laissent penser que les trois hommes constituaient une équipe de guetteurs chargés d’informer les transporteurs de la présence éventuelle de militaires français."

26 févr. 2015

Calvi : Le 2E REP en route vers le Tchad, le Niger et le Mali

"Plus de 450 hommes du 2ème Régiment étranger de parachutistes sont en cours de déploiement sur des théâtres d’opérations extérieurs pour une durée de 4 mois"


(Archives)
Plusieurs compagnies et détachements font actuellement mouvement vers la bande sahélo-saharienne, dans le cadre de l’opération Barkhane. Ils seront engagés au Tchad, au Niger et au Mali, où sont déployés 3 000 soldats français depuis le mois d’août dernier. Leur mission consistera à aider les pays de cette région à combattre les groupes armés terroristes, à appuyer les actions de stabilisation et de développement dans le cadre d’un partenariat noué entre la France, la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.
Les mots de Jean-Michel Meunier, le chef de c - 28252885.jpg

Sur place, les légionnaires du REP retrouveront des décors et un climat qu’ils connaissent bien depuis leur participation à l’opération Serval en 2013, où ils avaient notamment été parachutés sur la ville de Tombouctou, au Mali.
Une compagnie sera déployée simultanément aux Emirats arabes unis, dans le cadre des accords de Défense de la France dans cette région du monde.
Les unités restant à Calvi aux ordres du lieutenant-colonel Le Segretain du Patis, seront successivement déployées sur le continent dans le cadre de l’opération VIGIPIRATE, pour participer à protection de sites sensibles et la lutte contre le terrorisme sur le territoire national.
Le colonel Meunier, chef de corps du 2e REP tient à remercier par avance les balanins pour la solidarité dont ils font toujours preuve à l’égard des proches de militaires engagés loin de leurs foyers, hors de France ou sur le continent, pour défendre les intérêts et les valeurs de notre pays. « Elus, personnel des administrations, amis, voisins, connaissances, commerçants, médecins, maîtres et professeurs, nous vous confions une fois de plus ce que nous avons de plus cher : nos familles. Merci ! ».

Bibliothéque

More Majorum

Les anciens

Les anciens
Le légionnaire est un volontaire involontaire, un homme qui se résout à être soldat lorsque sa volonté cède devant un destin plus fort que lui. Il sert son destin, et bien le servir est une obligation personnelle qui ne regardent que lui. Dans la dure discipline il sauve sa liberté d'homme ; il est d'autant plus son propre maître qu'il sert plus, d'autant plus fier qu'il sait combien son service est humble... Chacun combat pour soi, pour quelque chose qu'il a fait personnellement plutôt que pour une raison personnelle... Dans cette troupe internationale, on part d'obligations personnelles entièrement souscrites pour atteindre à l'obligation collective.Partout et toujours, je les ai trouvés pareils à eux même et par conséquent, les meilleurs. Dignes et intrépides sous le feu, ils restent fidèles à la règle d'honneur qui interdit à la légion de courber la tête devant le souffle horrible de la mort

40 ans 2 R.E.P

40 ans 2 R.E.P

Revue de presse

Revue de presse
souvenirs

Opérations

Actu Terre

Géostratégie et Affaires Internationales

Armée de terre

Opérations Extérieures

Mémorial Afghanistan

AFGHANISTAN

AFGHANISTAN
Réorganisation

ECPAD

Ma liste de blogs

Actualités défense

Le journal de la Défense

Les vidéos de ministeredeladefense sur Dailymotion